L’aventure à la porte a attiré de nombreuses personnes intéressées 17.02.2020

Le salon spécialisé des pêcheurs, des chasseurs et des tireurs se transforme en plate-forme événementielle réunissant toutes les personnes intéressées. La réorientation de PÊCHE CHASSE TIR est un succès. Au terme de quatre journées de salon réussies, Wolfgang Schickli, Head Exhibitions & Events B2C, tire un bilan positif et se réjouit de la présence d’environ 22 000 visiteurs.

Cette année, le salon PÊCHE CHASSE TIR a été l’occasion de nombreuses expériences. Au bassin de lancer, les visiteurs ont en effet pu mettre à l’épreuve leurs aptitudes de manipulation de cannes à pêches. Dans le village des tireurs, les activités ont fait mouche pour ainsi dire. Les chasseurs exposants ont présenté les derniers équipements et ont expliqué comment les animaux sauvages et leur habitat sont interconnectés et comment le comportement des êtres humains les influence directement ou indirectement. Grâce à la réorientation, la plate-forme événementielle a attiré des professionnels de la pêche, de la chasse et du tir, mais aussi des familles et des aficionados de plein air. «L’ambiance est bonne aussi bien parmi les exposants que parmi les visiteurs. Les retours des uns comme des autres sont positifs», déclare Wolfgang Schickli, Head Exhibitions & Events B2C BERNEXPO GROUPE, à propos du salon PÊCHE CHASSE TIR 2020. Et d’ajouter: «Nous avons énormément investi dans le produit et nous nous sommes basés sur le principe ‹La qualité primera la quantité›. Les exposants ont apprécié l’ouverture du salon au grand public. Cette année, ils ont pu présenter leurs produits et leurs préoccupations à un public d’experts, mais ils ont également eu l’occasion de s’adresser directement à des familles et des aficionados de plein air.» Christian Socher, le directeur de Blaser GmbH, confirme lui aussi que la réorientation du salon en plate-forme événementielle a porté ses fruits. «Le marché suisse est très important pour nous par principe. Nous nous faisons un point d’honneur et une joie de participer à nouveau au salon cette année. Nous pouvons y discuter avec nos clients existants et y rencontrer de jeunes chasseurs pour la première fois.» René Kaiser, le responsable des chiens de chasse, a également chanté les louanges du salon 2020: «La présence des chiens de chasse a été une expérience fabuleuse pour les visiteurs et pour les propriétaires de chiens. La diversité des races et l’excellente collaboration organisationnelle avec les clubs de race et les responsables du salon ont été des temps forts. En 2022, nous serons au rendez-vous avec environ 80 chiens de chasse.»


Les associations sont satisfaites
Les principaux partenaires de PÊCHE CHASSE TIR en tirent un bilan positif. David Clavadetscher, directeur de Chasse Suisse: «Comme toujours, le salon 2020 nous a permis de mener de passionnantes discussions avec nos membres issus des quatre coins du pays.» Et Philippe Sicher, le directeur de la Fédération Suisse de Pêche, d’ajouter: «Notre thématique spécifique ‹Changement climatique› a connu une résonance incroyable auprès du public et le nombre de visiteurs venant de l’artisanat de la pêche n’avait encore jamais été aussi élevé.» Pour sa première participation, Fabienne Wilhelm, cheffe de projets événementiels à la Fédération sportive suisse de tir, a été surprise de la fréquentation assidue dès le jeudi matin et le vendredi matin. «Tout s’est merveilleusement bien déroulé pour nous sur les quatre jours. Le salon constitue une plate-forme optimale pour nous, car elle nous permet de recruter de nouveaux membres parmi les jeunes.»


La protection de l’habitat des oiseaux et des abeilles suisses
Cette année, le salon PÊCHE CHASSE TIR s’est notamment fixé pour objectif de sensibiliser les visiteurs à la préservation de la flore et de la faune suisses. Le stand de l’organisation FREETHEBEES, qui cherche à protéger les abeilles sauvages, a rencontré un immense écho auprès du public. «Nous avons noué d’importants contacts et la résonance a été excellente. Nous apprécions de pouvoir parler à un large public d’un sujet mal connu tel que l’élevage durable d’abeilles», affirme André Wermelinger, le directeur et le responsable technique de FREETHEBEES, en guise de bilan. Christa Glauser, directrice adjointe de BirdLife Suisse, s’est elle aussi montrée très satisfaite de la présence de son association au salon PÊCHE CHASSE TIR. L’association, qui compte 67 000 adhérents, s’engage en faveur d’une protection renforcée sur le terrain grâce à ses projets de protection. «Les échanges avec les visiteurs se sont révélés très intéressants et précieux pour nous. Notre problématique s’accorde très bien avec ce salon et avec le public.» Les pêcheurs disposaient eux aussi de leur propre halle. Au nom de nombre de ses collègues, Jean-Claude Weisskopf, de Fishingzone, a déclaré: «La collaboration avec l’équipe du salon s’est parfaitement déroulée. La prochaine fois, nous améliorerons et étofferons nos ateliers et notre espace de démonstration.»


Célina Bapst, chasseuse suisse 2020-2022
Le 15 février, la chasseuse suisse 2020-2022 récemment élue, s’est livrée à sa première sortie officielle. Célina Bapst, originaire du canton de Fribourg, a remporté l’élection le 1er février. Ces deux prochaines années, elle sera l’ambassadrice de la chasse suisse. «Je suis fière de porter le titre de chasseuse suisse. Mon apparition et la visite du salon ont été magnifiques. Les chasseurs chevronnés m’ont chaleureusement accueillie. Je suis ravie de défendre les intérêts de la branche à l’extérieur au cours des années à venir», affirme la jeune femme de 28 ans. La prochaine édition du salon PÊCHE CHASSE TIR se tiendra au printemps 2022 sur le site de BERNEXPO. La réorientation sous forme de plate-forme événementielle est un succès et sera reconduite pour le prochain salon.

Patronage

Partenaire cooperation

SBB Railaway

Partenaire média

Partenaires

Patronage

Partenaire cooperation

Partenaire média

Partenaires